Droit familial

Les modes alternatifs de résolution de conflits

Le 1er janvier 2016 entrait en vigueur le nouveau Code de procédure civile ayant comme principal objectif de rendre la justice plus accessible. Un des moyens utilisés a été de promouvoir les modes alternatifs de résolution de conflits en demandant aux personnes aux prises avec un différend de nature juridique de tenter de s’entendre par tous les moyens possibles avant de s’adresser aux tribunaux.

Bien que le procès soit parfois la seule option, plusieurs moyens sont envisageables afin de régler un différend de nature juridique. Ces moyens visent davantage sur la prévention, la recherche de solutions et la collaboration avec l’autre partie plutôt que sur la confrontation.

Les avocats sont en mesure de conseiller sur l’ensemble des modes alternatifs de résolution de conflit disponibles en fonction des besoins, des intérêts et des moyens des parties impliquées.

En matière familiale, les parties peuvent, entre autres, opter pour les moyens suivants:
– La négociation;
– Le droit collaboratif;
– La médiation;
– La conférence de règlement à l’amiable;
– Etc.

Faire appel à l’un de ces moyens pour régler un différend de nature juridique est généralement moins coûteux et plus rapide en étant tout aussi sinon plus efficace qu’un procès et moins dur affectivement.